Au plan national, au cours de l’année 2019, près de 486 000 jeunes ont choisi de devenir des apprentis, et 353 000 contrats ont été signés ; soit 50 000 de plus qu’en 2018.

Alors que l’économie française doit relever de nouveaux défis et que les métiers changent, il est encourageant de constater que les publics jeunes sont de plus en plus nombreux à réhabiliter l’intelligence de la main et signer leur premier contrat de travail avec une entreprise. L’entreprise est ainsi reconnue comme une institution capable de transmettre des savoirs et des techniques, d’inculquer des valeurs qui permettent de s’épanouir professionnellement et personnellement.

Ecole des métiers et du travail, l’apprentissage séduit des jeunes femmes et des jeunes hommes conscient(e)s qu’il s’agit là d’une voie d’excellence pour acquérir une qualification et trouver un emploi.

Afin de promouvoir et développer ce formidable atout que représente l’apprentissage pour l’avenir de notre pays, des mesures ont été prises.

C’est notamment le cas d’un ambitieux dispositif gouvernemental : la Prépa-Apprentissage.

La Prépa-Apprentissage

Financé par le plan d’investissement dans les compétences (PIC), ce dispositif veut permettre à des jeunes, aujourd’hui insuffisamment préparés, de réussir leur entrée en apprentissage.

S’adressant à des publics âgés de 16 à 29 ans révolus, ni en emploi ni en formation, et désireux d’accéder à l’apprentissage, il consiste en un parcours d’accompagnement dont les caractéristiques peuvent varier dépendamment de la situation du jeune et du projet qu’il poursuit.

Les bénéficiaires de ces actions disposent d’une protection sociale complète, corollaire de leur statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Prépa-Apprentissage en Région Sud-Provence, Alpes, Côte d’Azur

Malgré plus de 20 000 emplois non pourvus, et de nombreux métiers en tension, la Région Sud-Provence, Alpes, Côte d’Azur se caractérise par une situation de l’emploi dégradée.

Et le bilan n’est guère meilleur pour ce qui concerne l’apprentissage. En effet, avec 5 apprentis pour 100 jeunes âgés de 15 à 24 ans, notre Région se situe au dixième rang des régions françaises où la part de l’apprentissage est la plus faible.

Face à un tel constat il importe de se mobiliser. Et la clé de la réussite d’une telle entreprise, au-delà du savoir-faire technique de celles et ceux qui l’entreprennent, réside principalement dans la qualité et la motivation du partenariat qui la porte et l’anime.

C’est pour cela que, convaincus que l’apprentissage est une réponse efficace à la problématique de l’emploi des jeunes, l’Agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (Afpa), le Centre de Formation de la Bourse du Travail (CFBT), les Compagnons du devoir, Formaposte Sud Est et INTERFED SANTE SOCIALE ont convenu d’unir leurs moyens et compétences dans le cadre d’un groupement opérationnel baptisé : Prépa-Apprentissage en Région Sud PACA.

L’objectif quantitatif de Prépa-Apprentissage en Région Sud PACA est l’accompagnement de 4 000 bénéficiaires sur une période de 28 mois, du 1er septembre 2019 au 31 décembre 2021.

Ce projet s’adresse à tous les publics jeunes éligibles au contrat d’apprentissage, avec une attention toute particulière pour ceux en situation de précarité.

Concrètement, il s’agit d’ouvrir la voie vers l’apprentissage au plus grand nombre de personnes qui intègrent le dispositif et, de ce fait, bénéficient des différentes étapes du parcours pédagogique et d’accompagnement proposé.

Les objectifs qualitatifs de Prépa-Apprentissage en Région Sud PACA, dont la finalité est la signature d’un contrat d’apprentissage, peuvent se résumer ainsi :

  • Promouvoir l’alternance et l’apprentissage.
  • Présenter et (re)valoriser des métiers.
  • Favoriser l’orientation professionnelle.
  • Se rapprocher du monde de l’entreprise.

Pour atteindre ces objectifs, les actions suivantes sont mises en œuvre :

Repérage des candidats à la prépa-apprentissage.

Diagnostic et orientation.

Il s’agit, pour l’essentiel, d’apprécier la motivation du jeune candidat ainsi que d’identifier ses compétences et connaissances.

Découvertes des Métiers

L’objectif est de présenter aux pré-apprentis les métiers auxquels ils aspirent, et accessibles par l’apprentissage, mais également ceux dont ils ignorent l’existence ou la possibilité d’y avoir accès.

Parcours pédagogique d’ACCOMPAGNEMENT à l’apprentissage :

La réalisation du parcours pédagogique, individualisé ou en petits groupes, est confiée à un centre de formation ou d’apprentis. Son contenu est adapté aux besoins personnels du bénéficiaire, et sa durée définie en fonction de la nature du projet envisagé :

  • Supérieur à sept semaines pour les projets à élaborer, avec un renforcement des compétences clés.
  • Six à sept semaines : pour les projets à approfondir.
  • Trois à cinq semaines : pour les projets à consolider.
  • Une à deux semaines : pour les projets à valider ou confirmer.

Découverte du monde de l’entreprise.

A cet effet, des périodes d’immersion en entreprises, d’une durée de de 1 à 3 semaines en fonction du profil et de la progression du pré-apprenti, permettent d’ancrer dans la vie professionnelle réelle les enseignements acquis lors du parcours pédagogique.

Sécurisation du parcours et accès à l’apprentissage

Une sécurisation qui concerne tout autant l’entrée en contrat d’apprentissage que l’intégration dans le monde professionnel.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez le numéro vert :

0800 970 339